ce samedi 9 /11 après avoir bien bossé lors d'une matinée bois, nous avons vécu un épisode pluvieux bien arrosé.

les prev. météo indiquaient 12mm de 15 à 17h. Pour la quantité d'eau, je ne l'ai pas mesurée. Pour le vent, il a tapé à 115 km/h au plus fort des rafales(enregistrement site Chemoulin). Alors, je n'ai pas vraiment été étonné que mon sympathique voisin Jean-Yves m'invite à prendre une douche pour vérifier les écoulements dans la rue des Frères Mahé. Munis d'un pébroc, nous sommes allés prendre l'eau. Ceci afin de tjrs mieux sensibiliser nos chers administrateurs; Les services techniques pour être clair.

Nous n'avons pas été déçu, les débits étaient forts et les cana n'assuraient pas la rétention. Le regard amont du calvaire débordait et le surplus creusait une rigole traversante de 10 bons centimètres.

Une nouvelle fois intervention en mairie pour entendre une fois de plus:

1) on ne pourra pas intervenir avant une semaine

2)on a relancé l'association syndicale du lotissement la progalais et le promoteur qui a réalisé le bassin de tamponnement se fait tirer l'oreille pour intervenir afin d'assurer un rôle d'amortisseur au bassin.

 

 fossé saturé en bas de la rue des Frères Mahé

 

Pluie du 9 nov 2019. Saturation du regard du calvaire et creusement d'une tranchée

 Pluie du 9 nov 2019. Exutoire de la cana sous le calvaire

 


                                   
     
 
Je repasse en mairie début décembre pour connaître l'évolution de la situation. statu quo, l'ASL de la Progalais attend une réponse du promoteur.
Fin janvier, je téléphone aux services techniques pour demander un rendez-vous à l'adjoint en charge des travaux et on me repond que comme il s'agit d'eau qui provient d'un domaine privé:
l'ASL Progalais, vers un autre domaine privé ASL Colveu, nous devons traiter directement avec Progalais!!!!
Bon, une chance, ceci a été déposé en message sur mon répondeur. j'ai bien noté à l'écoute que la personne chargée de me faire passer le mot était fort embarrassée.
Devant une pareille énormité, je décide d' adresser 2 courriers:
- le premier au maire, avec accusé de réception( tjrs pas de retour le 26 fev);
-le second à l'adjoint;
ces courriers sont complétés par un document officiel paru au J.O.expliquant la responsabilité des communes dans le domaine d"écoulement des eaux de ruissellement.
Un RDV m'est proposé le 14 fev à 11h30 sur site avec Mrs:
-Macé; adjoint élu
-Chapirand; dir.adjoint services techniques;
-Coquene; responsable du pole patrimoine routier et urbain;
Déplacement instructif pour M. Chapirand qui ne connait pas le secteur.
explications du problème, visualisation des fossés convergeants, retour sur un historique récent concernant une cana bouchée qui a nécessité le creusement d'une 2eme tranchée pour y déposer une nouvelle cana. Il faut donc ENTRETENIR !! sinon c'est du gaspillage des deniers public. 
Seul point positif, les 2 regards situés au niveau du calvaire ne sont pas chargés de gravillon.
Nous remontons ensemble jusqu'au bassin de retentionnement de Progalais. examen du fossé. la taille raisonnée n'est pas adaptée car elle ralentit la vitesse de l'eau et fait monter le niveau. ENTRETIEN à faire.
Nous arrivons sur le collecteur du bassin. le regard a été modifié et une réduction de 600 à 300 mm a été installée.
Est-ce suffisant? les prochaines pluies importantes nous le diront.
Pourtant sur le dernier courrier de la mairie du 4 fev, il est bien mentionné:
"l'ASL de la progalais nous a informé que leur constructeur ATARAXIA, a programmé via l'entreprise VIAUD MOTER les travaux qui constituent à une réduction de 100mm sur le tuyau exutoire de 300 et de remplacer leregard avaloir pouvant servir de trop plein. Les écoulements dans les secteurs en aval seront réduits."
Ces travaux sont conduits sous la responsabilité Cap Atlantique qui ont les scientifiques en capacité d'apprécier.
les services techniques de la commune ont la charge de l'écoulement rural (non ceci n'est pas un remake du 22 à Asnières).Ceci explique peut-être la raison du manque de visibilité des responsables de la mairie et de la méconnaissance des dossiers.
Par ailleurs ayant les responsables de la partie rurale avec moi et que  nous avions observé un écoulement bizarroïde dans le ruisseau du talweg(fort débit chargé d'alluvions boueuses), je profite de leur présence pour leur en parler. Et comme il ne connaisse pas le ruisseau, on se déplace. Il est fait état de travaux dans l'avenue général de GAULLE qui pourraient expliquer le phénomène. Pour l'heure le débit est normal et l'eau translucide.
Donc, comme je ne suis pas en permanence au calvaire, si par le plus grand des hasards vous constatiez, fortuitement, un débordement du fossé ou du regard du calvaire, veuillez me le faire savoir en laissant un commentaire en bas du blog.
croisons les doigts!!
Pour ma part action soldée! Ouf!
A suivre .....